Cinq critères pour savoir si la vis choisie est adaptée

Les vis

Avant d’acheter votre visserie en ligne, il est essentiel de déterminer quel type de vis conviendra à l’usage que vous allez en faire. Et si vous possédez déjà un stock de vis chez vous ou dans votre atelier, il va aussi falloir vous assurer qu’elles ont les caractéristiques adéquates avant de les utiliser. 

En effet, fixer ou assembler avec des vis inadaptées peut avoir de malheureuses conséquences : corrosion et casse de la visserie, meubles qui tombent, mur qui s’arrache, dévissage intempestif, etc.
Nous vous donnons donc quelques astuces pour vérifier que vous possédez la bonne vis !

La vérification de la longueur de la vis

Pour qu’elle puisse supporter la charge requise et constituer un assemblage solide, une vis doit disposer d’une longueur adéquate. Pour savoir si vous avez la bonne vis, vous pouvez vous fier à une règle simple : la longueur doit être environ égale à 3 fois l’épaisseur du support dans lequel elle sera vissée. Vous pouvez donc aisément anticiper de quelle longueur vous aurez besoin avant d’acheter vos vis en ligne.

Si vous n’avez pas effectué cette vérification préalable, vous vous rendrez assez rapidement compte si la vis ne convient pas après avoir commencé à l’insérer, par exemple si vous constatez qu’elle s’apprête à dépasser d’un meuble alors qu’elle n’est pas complètement vissée.

Le test du diamètre de la vis

Autre critère à ne pas négliger : le diamètre de la vis. S’il n’est pas suffisant par rapport à la résistance à la rupture requise par exemple, la vis risque d’avoir une durée de vie moindre.

Pour déterminer le bon diamètre, vous pouvez présenter la vis dans le trou pré-percé ou dans la cheville qui va l’accueillir. De cette façon, vous pourrez voir si elle est trop grosse ou trop petite.

Le choix du matériau adapté

Vous constatez une couche de vert-de-gris ou de rouille sur une vis que vous avez fixée il y a quelque temps ? C’est probablement car le matériau choisi n’était pas le bon !

Au-delà de l’aspect esthétique, vous devez en effet être vigilant aux propriétés du matériau de la vis et au milieu auquel elle sera soumise. Si la vis doit par exemple faire face à l’humidité, voire à la pluie, choisissez plutôt de l’inox ou d’autres matériaux avec un revêtement qui protège de la corrosion.

N’oubliez pas que le matériau aura aussi une influence sur la résistance de la vis face aux chocs, à l’arrachement, aux vibrations, etc. L’acier peut alors être une bonne option si vous avez besoin d’une visserie particulièrement résistante.

La détermination du couple de serrage et de la fréquence de desserrage

Vous avez tenté de desserrer une vis, mais la tête a fini par casser ? Soit la vis est endommagée (à cause de la rouille par exemple), soit son empreinte n’était pas appropriée à son utilisation.

Si vous voulez changer cette vis défectueuse, si vous savez que vous aurez à dévisser régulièrement une vis ou si vous constatez qu’un couple de serrage important est requis pour un assemblage, il faudra vous orienter vers un certain type de visserie. Il s’agit des vis à empreintes Torx ou Pozidriv et dans une moindre mesure les vis cruciformes.

La distinction des types de vis selon le support

Un dernier point crucial pour savoir si la visserie dont vous disposez est adéquate est de reconnaître le type de vis auquel vous avez affaire. Retenez quelques petites astuces simples pour ne pas vous tromper :

·        les vis à bois sont souvent de couleur dorée ou argentée, avec une tête ronde ou fraisée, et parfois un filetage qui ne court pas sur toute la longueur de la vis ;

·        la visserie pour plaques de plâtre est souvent noire, car traitée au phosphate ;

·        les vis à métaux ont pour la plupart une extrémité plate ou arrondie (et non en forme de pointe) ;

·        les vis à béton ont un filetage particulièrement large, qui ne s’étend généralement pas jusqu’à la tête de la vis (filetage partiel), etc.

Quel est le rôle d’un contacteur électrique ?