Comment réussir ses coupes avec une scie circulaire ?

scie circulaire

Que ce soit pour la construction d’une nouvelle terrasse en bois, d’un carport ou pour différents projets de bricolage en bois, la scie circulaire s’impose pour la réalisation de coupes nettes et droites. Mais attention à utiliser correctement cet outil ! Vous devez veiller aussi bien à la sécurité qu’à la technique de coupe.

Comment utiliser correctement une scie circulaire ?

L’objectif, quand on utilise ce type d’outil, est de réussir des coupes nettes et précises. Il convient aussi d’éviter les éclats dans la lame de bois, qui deviendrait inutilisable ou inesthétique. Voici l’essentiel à prendre en compte lors de vos travaux de bricolage. En savoir plus ici.

1. Lame et profondeur de coupe

Avant de commencer à scier, il faut choisir la lame adaptée au matériau et régler la bonne profondeur de coupe sur votre outil portatif. L’outillage est équipé de graduations, qui permettent de régler de manière optimale cette profondeur de coupe. On programme l’épaisseur du matériau à scier en ajoutant 5 mm.

2. Utilisation correcte de l’outil de sciage

En règle générale, il convient d’appliquer la scie sur la pièce à travailler lorsque l’outil est en position éteinte. Vous ne ferez passer la lame à travers le matériau que lorsqu’elle aura atteint sa vitesse de rotation maximale. Vous pouvez alors déplacer l’outil avec précaution et sans pression vers l’avant pour obtenir une coupe nette.

3. Découpes longues et droites

Plus la coupe à effectuer dans les matériaux en bois est longue, plus il peut sembler difficile de réaliser un travail propre, en ligne droite. Pour les coupes droites, le sciage de plusieurs bandes de bois ou le tronçonnage, il est recommandé d’utiliser un rail parallèle et de le placer sur un bord droit, le long duquel on guide la lame.

4. Découpe d’onglet

Pour une coupe d’onglet parfaite, vous devez régler le bon angle d’inclinaison.

Des découpes propres à l’aide d’un rail de guidage

Le rail de guidage est un accessoire qui s’avère utile pour les coupes longues et droites. Pour savoir exactement comment assembler et fixer le rail, consultez le mode d’emploi correspondant. Dans tous les cas, il est important de fixer le rail de guidage sur la pièce à l’aide de serre-joints de manière sûre et aussi droite que la coupe doit l’être. Bien entendu, la pièce à usiner correspondante doit également être fixée fermement. Selon l’outil que vous utilisez pour votre bricolage, la profondeur de coupe peut être adaptée, car l’épaisseur du rail doit être ajoutée à l’épaisseur du matériau pour que la lame passe complètement à travers les matériaux en bois. La scie circulaire à main est guidée le long de la pièce sur le rail de guidage. Le bord en caoutchouc à travers lequel s’effectue la coupe minimise les arrachements et empêche le matériau de s’effilocher.

Entretien et protection corrects de l’outillage

Pour profiter le plus longtemps possible de votre outil, vous devriez toujours le protéger contre les dommages. Ainsi, il est recommandé de brancher le câble à la prise la plus proche en gardant une bonne distance avec la lame, afin de ne pas couper le câble par inadvertance. C’est l’une des raisons pour lesquelles un outil sur batterie peut être plus facile à utiliser. N’utilisez jamais des lames émoussées ou cassées, les coupes précises dans les matériaux en bois ne sont possibles qu’avec des lames bien affûtées. Pour savoir comment changer la lame circulaire, consultez au préalable le mode d’emploi. Dans tous les cas, vous devez couper l’alimentation électrique avant de procéder au remplacement, c’est-à-dire débrancher l’outil de la prise de courant ou, dans le cas d’un outil sans fil, retirer la batterie. Pour ne pas se blesser, il faut également porter des gants de protection lors du changement de la lame.

Conseils de sécurité

Lorsque l’on travaille avec des outils de sciage portatifs, il faut toujours être prudent afin de se protéger des blessures. Les vêtements amples, qui peuvent se prendre dans la lame, présentent un danger avec un risque élevé de blessure. Il est donc recommandé de porter des vêtements ajustés lorsqu’on travaille avec des outils destinés au sciage. Pour protéger les yeux et les voies respiratoires des copeaux et de la poussière de bois, il est prudent de porter des lunettes de protection et, le cas échéant, un masque anti-poussière. Vous pouvez également raccorder un aspirateur approprié ou un aspirateur eau et poussière à l’adaptateur d’aspiration de l’outil de sciage portatif, ce qui garantit en même temps une meilleure visibilité de la pièce à travailler et un poste de travail propre. Bien entendu, la scie ne travaille pas sans bruit. Une protection auditive préserve les oreilles d’une trop forte exposition aux nuisances sonores.

Modèle circulaire classique et modèle plongeant

Il existe deux types de scies dites circulaires. Le modèle classique est celui qui est évoqué ci-dessus. Il s’agit généralement d’un outil de sciage à capot oscillant, dans laquelle la lame est fixée de manière rigide. C’est alors le capot de protection qui oscille, c’est-à-dire qu’il pivote vers le haut lorsque la lame est appliquée sur la pièce à travailler. Dans le cas de la version plongeante, le capot de protection reste fixe, mais la lame est plongée dans la pièce à l’intérieur du capot de protection. Chaque modèle est adapté à un usage différent. Ainsi, le modèle circulaire, qu’il soit sur secteur ou sur batterie, est placé sur le bord d’une pièce de bois. On allume l’appareil et on guide la lame à travers la pièce. A l’inverse, le modèle plongeant n’a pas forcément à être placé sur un bord.

Maitriser les nuisances sonores en optant pour des panneaux acoustiques
Commander du carrelage effet marbre en ligne