Les différents types de poses des volets roulants électriques

Existant depuis plus d’un demi-siècle, les volets roulants n’ont cessé d’évoluer suivant la demande des clients. Ainsi, on peut voir aujourd’hui plusieurs types, que ce soit manuel ou électrique. Cela étant, la plupart de ceux qu’on utilise disposent d’un moteur électrique et d’un coffre où le mécanisme s’enroule et se déroule. Leur pose devient donc plus délicate qu’auparavant, mais garantit leur bon fonctionnement ainsi que l’esthétique et la sécurité du bâtiment. Il est, d’ailleurs, important de connaître les différents types de pose de volets roulants électriques.

La pose sous linteau

La première, parmi les trois types généraux, est ladite pose sous linteau. Cette pose de volet est la plus répandue et le terme apparaît constamment dès qu’il est question de volet roulant et rénovation. Cela est dû au fait que la plupart des gens considèrent cette pose comme la moins difficile et la plus rapide à faire. Ainsi, que ce soit un volet en aluminium ou en d’autres matériaux, le volet est placé sous le linteau de l’ouverture. Grâce à cette technique, le coffre est tourné vers l’extérieur, entraînant un rapprochement entre le vitrage et le volet. Cela favorise l’isolation et est plus sécuritaire, puisqu’il se trouve dans l’encadrement de l’ouverture.

La pose sous linteau inversé

La pose sous linteau inversé est une dérivée de la première. Comme son appellation l’indique, cette technique fait en sorte que le coffre du volet électrique soit tourné vers l’intérieur de l’ouverture. Du coup, vous gagnez un peu plus d’espace entre la fenêtre et le volet. Elle est conseillée si vous trouvez que le coffre du dispositif nuit à l’esthétique de votre bâtiment. Cela étant, il est nécessaire que la profondeur de votre fenêtre puisse contenir l’entièreté du coffre. En commandant un volet roulant sur mesure, veillez à faire correspondre les mesures de celui-ci à celles de votre porte ou de votre fenêtre pour la pose sous linteau inversé. Cette option est également conseillée pour les ouvertures en hauteur et des portes ayant des poignets extérieurs.

La pose en façade

La pose en façade est moins difficile que la précédente, puisqu’elle ne nécessite pas de mesures précises et ne vous force pas à commander un volet roulant sur mesure. Cela dit, il est recommandé d’acheter un volet en aluminium ou en d’autres matériaux résistants à l’oxydation. Avec cette technique, le volet est posé directement sur la façade à la sortie du tunnel de votre fenêtre ou de votre porte. Connu également sous le nom de pose en applique, ce type de pose s’utilise surtout pour les grandes ouvertures et avec des volets roulants électriques. Puisqu’ici, le volet n’est pas posé dans l’encadrement de l’ouverture, vous pouvez acheter des volets préfabriqués, ayant une taille moyennement égale à la porte ou aux fenêtres que vous désirez couvrir. Le point crucial est que vous devez percer le mur, derrière le coffre, pour pouvoir faire passer les fils électriques.

Installation de serrure de sécurité à Quévy
Quel matériau choisir pour votre porte d’entrée ?